Publications .

Ajouter un filtre
  • Les Jeunes Socialistes le répètent souvent : si l’Europe connait une telle crise aujourd’hui, c’est à cause des excès des banques et du monde de la finance. Les activités de spéculation ont des répercussions dramatiques sur les Etats et sur les particuliers.

    Mais en fait, c'est quoi la spéculation?

    Explications avec la quatrième fiche-info des Jeunes Socialistes!

  • La politique t'intéresse? Suivre l'actualité aussi? Mais parfois, tu ne comprends pas toujours tout?

    Afin d'y voir plus clair, chaque semaine, les Jeunes Socialistes décrypteront un concept-clé et y apporteront également leurs propositions!

    Cette semaine, zoom sur le dumping social, fiscal et la délocalisation!

  • La politique t'intéresse? Suivre l'actualité aussi? Mais parfois, tu ne comprends pas toujours tout? 

    Afin d'y voir plus clair, chaque semaine, les Jeunes Socialistes décrypteront un concept-clé et y apporteront également leurs propositions!

  • La politique t'intéresse? Suivre l'actualité aussi? Mais parfois, tu ne comprends pas toujours tout? 

    Afin d'y voir plus clair, chaque semaine, les Jeunes Socialistes décrypteront un concept-clé et y apporteront également leurs propositions! 

    A suivre, des fiches-infos sur des sujets aussi divers que l'économie, la santé, l'Europe, etc. 

  • Ce dimanche 20 octobre 2013 avait lieu le Congrès de rentrée du Parti Socialiste. 

    David Cordonnier, Président des Jeunes Socialistes, y a pris la parole! 

    Retrouvez l'intégralité de son discours en pdf ! 

  • Vivre en cohabitation est devenu une pratique courante adoptée soit par désir soit par nécessité en raison du coût de la vie. En effet, les loyers élevés des appartements poussent certaines personnes à vivre ensemble afin de pouvoir diviser les charges (électricité, eau, etc.). Cependant, pour les personnes bénéficiant d'une aide sociale (Chômage, RIS,...), il vaut mieux vivre seul qu'accompagné.

  • Article sur le Workers Youth Festival paru dans la publication trimestrielle (juin-juillet-août 2013) Pro J de ProJeuneS

  • Face au débat sur le rôle de la Philosophie, les Jeunes Socialistes, en tant qu'organisation de jeunesse politique, socialiste et progressiste souhaitent se positionner de façon claire et avec une voix propre dans cette polémique. 

  • Les stages sont devenus une pratique courante dans le monde du travail.  Certains employeurs sous-paient leur stagiaire (aux alentours de 400€/mois), certains les défraient en leur remboursant leur trajet ou leur repas du midi, d'autres encore se contentent tout simplement...de ne pas les payer. Alors que les stages sont devenus une étape essentielle dans la formation des jeunes, aucune réglementation ne permet de les contrôler.

  • Aujourd'hui, de très grandes quantités de cannabis sont consommées sur le territoire belge; c’est la substance illégale la plus consommée sur la planète ; environ 8 jeunes sur 10 ont déjà « tiré sur un joint » une fois dans leur vie. Mais...la marijuana reste interdite.   

  • La réduction collective du temps de travail est l’un des combats important dans l’histoire des luttes sociales en Belgique. Les Jeunes Socialistes l’ont toujours défendue avec véhémence. Ces victoires sur le patronat ont permis d’améliorer les conditions de travail et la qualité de vie des travailleurs. 

  • Pour les élections communales, le MJS a produit différentes fiches info sur les compétences communales. Ces fiches étaient à disposition des candidats Jeunes Socialistes mais également des militants, des jeunes et des citoyens afin de cerner les enjeux de ces élections. Neufs thèmes ont été abordés sous forme de fiches infos : environnement, jeunesse, sport, culture, enseignement, logement, enfance, sécurité et mobilité.

    Première fiche info : environnement !

  • Les communes sont un employeur important en Région wallonne. Les pouvoirs locaux wallons (communes, intercommunales, CPAS, zones de police), ce sont près de 120.000 hommes et femmes au service du devenir local.

    Elles sont également des moteurs essentiels de l'activité économique par les investissements qu'elles consacrent chaque année

  • La commune qui le souhaite peut aider l'ONE (Office de la Naissance et de l'Enfance) à exécuter la première de ses missions qui est l'accompagnement de l'enfant et de sa famille. Pour ce faire, elle peut mettre à disposition de l'ONE un local afin d'y réaliser les consultations de nourrissons ou participer financièrement au fonctionnement du car sanitaire.

    A côté de cette mission d'accompagnement, l'ONE a une autre mission: l'accueil de l'enfant en-dehors de son milieu d'accueil.

  • 90% des voiries wallonnes sont des voiries communales. La commune est gestionnaire de ces propres voiries mais aussi garante de la sécurité sur les voiries ouvertes à la circulation.

  • La gestion des infrastructures sportives relève de la région wallonne et de la région de Bruxelles Capitale. La pratique du sport relève de la compétence de la Fédération Wallonie-Bruxelles. 

    Les communes seront compétentes pour les infrastructures sportives, les centres sportifs locaux, le sport de quartier et les programmes de développement sportif.


  • Le rôle des autorités communales est de maintenir ou de restaurer l’ordre public au sens large (sécurité, propreté, salubrité et la tranquillité publique). 

  • Crise du logement, augmentation des loyers et des charges, … Les communes se doivent de répondre aux habitants.

    La commune agit pour la rénovation et la conservation du bâti. Elle rénove et  bâtit de nouveaux logements afin de pouvoir répondre des plus démunis et de pouvoir leur offrir un logement décent.

    En matière de la qualité de l’habitat, la commune en tant que pouvoir de proximité lutte contre l’insalubrité des logements et dispose d’un pouvoir important dans ce domaine.

  • L’enseignement maternel et primaire constitue une mission essentielle de la commune : proche de la population, la commune se doit d’assurer l’instruction et l’éducation des jeunes citoyens. Gérée par des responsables élus, elle peut répondre aux aspirations, aux besoins de la collectivité locale en matière d’éducation. En inscrivant dans son projet éducatif des valeurs de tolérance, d’autonomie et de socialisation, l’enseignement communal et provincial opte pour une société garante de la démocratie. 

Pages