Introduction

Au lendemain de la marée humaine pour le climat à Bruxelles et de l’ouverture de la COP24 en Pologne, il est inconcevable de vouloir étouffer l’ampleur des conséquences qu’engendre le réchauffement climatique.

La COP24, qui rassemble 193 pays, est un rendez-vous, certes important, pour la mise en oeuvre de l’Accord de Paris contre le réchauffement, puisqu’y est prévu un bilan d’étape collectif des engagements climatiques nationaux.

Le « Plan d’action de Katowice pour la transition juste » devra être adopté. Il devra permettre de :

– récolter des infos concernant le soutien aux travailleurs et communautés en transition,

– créer des lignes directrices pour les politiques climatiques des différents pays,

– y intégrer la référence de transition juste, travail décent, création et maintien d’emplois de qualité, à leurs politiques climatiques,

– encourager les entités en charge de la finance climatique avec un mandat pour qu’ils participent à des projets porteurs d’emplois dans les pays en transition vers une économie bas carbone.

Les pays doivent aussi s’accorder sur le « mode d’emploi » du pacte de Paris, avec des règles aussi essentielles que le mode de vérification de ces engagements.

C’est donc un travail diplomatique particulièrement complexe et laborieux, mais ô combien essentiel à la sauvegarde de notre belle Terre !

Retrouve la suite dans notre fiche info : Fiche info Urgence climatique

error: Content is protected !!