FICHE INFO – ET L’IDENTITÉ DE GENRE, ON EN FAIT QUOI ?

Retrouve la suite dans notre fiche info : Fiche info – Identité de genre

Alors que dans un mode de vie où la liberté, la tolérance et la peur résident largement, il est intéressant de se pencher sur cette brèche du fameux « vivre-ensemble ».

En effet, la communauté, de plus en plus hétéroclite, cherche malgré tout sa position la plus confortable (ou la moins inconfortable) entre le progressisme, le radicalisme et le conservatisme.

Entre scandales sexistes et revendications transsexuelles, c’est le bon moment pour enfin parler des personnes intersexuées. Pourtant, même si la Belgique semble progressiste sur bien des sujets comme par exemple le mariage homosexuel, d’autres pays ont réagi plus rapidement à propos de l’idée de « troisième sexe ».

Justement, parlons-en, de ce troisième sexe !

Jusqu’alors, le monde a toujours été binaire ! Et il faut bien l’avouer, les questions LGBT étaient noyées au beau milieu d’un vocabulaire un peu fourre-tout.

En Allemagne, en Suisse et en Australie, on a vent d’avancées sur le sujet.

Mais… Dans un état comme la Belgique qui ne reconnaît que deux sexes, faut-il que cela change ?

Il faut bousculer la façon dont notre droit encadre, accueille, et interprète ces identités multiples, complexes et expansives dans ce monde, avec ses codes inaccessibles !

Retrouve la suite dans notre fiche info : Fiche info – Identité de genre

error: Content is protected !!