COMMUNIQUE DU MOUVEMENT DES JEUNES SOCIALISTES (MJS) 

COUP D’ETAT MILITAIRE AU BURKINA FASO – LES JEUNES SOCIALISTES ENCOURAGENT AU RETOUR DE L’ORDRE CONSTITUTIONNEL 

Depuis 2015, le Burkina Faso était sous la Présidence du Président Roch Marc Christian KABORE, du parti membre de l’Internationale Socialiste (IS), le Mouvement du Peuple pour le progrès (MPP). 

La situation sécuritaire catastrophique de la sous-région sahélienne, dont le Burkina Faso n’a pas été épargné, a servi de prétexte pour permettre à un groupe militaire de réaliser un coup d’Etat le 24 janvier dernier. 

L’Afrique de l’Ouest était une région composée majoritairement de pays formellement démocratiques et où la politique civile multipartite constitutionnelle était devenue la norme. Mais en l’espace de 18 mois, le Mali, la Guinée, en maintenant le Burkina Faso rentrent dans la liste des pays commandés par l’armée. 

Au Burkina Faso, les putschistes ont installé au pouvoir le Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR) dont la première déclaration a été la confiscation du pouvoir du Président élu, la dissolution du Gouvernement et de l’Assemblée Nationale ainsi que la suspension de la Constitution. 

En tant que jeunesse socialiste défendant fermement les principes démocratiques, cette banalisation de la prise de pouvoir par les armes nous choque profondément. Nous pensons que le coup d’Etat du 24 janvier, représente un recul démocratique pour le Burkina Faso et met en péril des années de travail des Burkinabés en faveur de la démocratie, des droits humains, des libertés. Rien ne justifie que la démocratie soit confisquée par des groupes armés. 

Les socialistes défendent des principes de Justice, d’Égalité et de Solidarité internationale. C’est à travers ces combats communs que les jeunes socialistes burkinabés et belges entretiennent des relations étroites depuis 2017. C’est pourquoi, nous exprimons notre solidarité à nos camarades burkinabés, et tout particulièrement aux jeunes de l’Union Nationale des Jeunes du MPP (UNJS-MPP). Nous encourageons nos camarades à ne pas baisser les bras et continuer à militer pour la paix, dans un Etat de droit solide, respectant les libertés fondamentales et encourageant justice sociale. 

Ensemble pour un monde meilleur et juste. 

Le Mouvement des Jeunes Socialistes – Belgique