Gilets jaunes : les jeunes socialistes solidaires.

http://jeunes-socialistes.be/wp-content/uploads/2018/11/Carte-blanche.pdf

Le mouvement des gilets jaunes interpelle et marque les esprits. Les personnes qui s’impliquent dans ce mouvement contre la hausse du prix du carburant expriment une colère légitime. Une grande partie de la population ne parvient plus à joindre les deux bouts. Outre le prix des carburants, c’est la stagnation des salaires qui mine le pouvoir d’achat des classes moyennes et populaires. Le gouvernement MR-NVA de Charles Michel en porte la responsabilité avec ses mesures anti-travailleurs telles que le saut d’index. Nous, jeunes socialistes, luttons contre les inégalités sociales et nous exprimons notre solidarité avec les personnes qui sont de plus en plus durement touchées par la pauvreté et la précarité.

Les taxes et les impôts sont nécessaires au financement des services rendus par l’État. Chacun doit contribuer de manière équitable à notre société. Or les classes moyennes et populaires supportent un fardeau bien trop lourd tandis que les plus fortunés et les grandes multinationales se dérobent à leurs responsabilités. Les plus fortunés et le grand capital doivent davantage être mis à contribution. La lutte contre la fraude fiscale doit enfin devenir la priorité en matière fiscale.

Les jeunes socialistes soutiennent les actions pacifiques (barrages filtrants et port du gilet jaune) qui contribuent à sensibiliser la population. Nous ne cautionnons par contre pas les dégâts causés aux biens publics et privés et condamnons les menaces et les violences. La liberté de la presse et le travail de nos forces de l’ordre doivent être respectés. La sécurité de tous doit être une priorité lors des manifestations. Nous soutenons les initiatives visant à dénoncer les injustices et nous tenons à réaffirmer l’importance de l’action commune avec les syndicats qui se mobilisent aussi actuellement pour défendre nos droits.

Les jeunes socialistes défendent l’écosocialisme visant une transition écologique et un développement durable accessible à toutes les bourses. Les énergies fossiles doivent pouvoir être remplacées progressivement par des énergies renouvelables et les efforts nécessaires doivent être portés à tous les niveaux de pouvoir. Ce n’est cependant pas uniquement aux couches populaires et moyennes de payer l’addition de cette transition écologique, au risque de ne jamais avoir le soutien nécessaire à sa réalisation.

Thomas Beaujean, Président du MJS Binche

 

error: Content is protected !!