LE MOUVEMENT DES JEUNES SOCIALISTES RECRUTE UN(E) DÉTACHÉ(E) PÉDAGOGIQUE (H/F/X)

LE MOUVEMENT DES JEUNES SOCIALISTES RECRUTE UN(E) DÉTACHÉ(E) PÉDAGOGIQUE (H/F/X)

Travailler dans une Organisation de Jeunesse vous intéresse ? Poursuivre votre carrière pendant
quelques années dans un autre cadre que l’école vous tente ? Vous êtes enseignant(e) et vous êtes
nommé(e) à temps plein dans un établissement reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles ?
Le MJS, Organisation de Jeunesse à caractère politique, a pour mission de pousser les Jeunes à devenir
des CRACS : des Citoyens Responsables, Actifs, Critiques et Solidaires.
L’entrée en fonction est le 29 août 2022, pour une période de 3 ans, renouvelable.


DESCRIPTION DE L’ASSOCIATION
Avec ses treize fédérations régionales, ses nombreuses sections locales et ses milliers de membres, les
Jeunes Socialistes regroupent, dans une structure indépendante et démocratique, la jeunesse
progressiste de gauche de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les militants contribuent à la formation à
la vie politique de leurs pairs et organisent des activités dans le but de mobiliser et sensibiliser leurs
concitoyens sur des thématiques telles que la citoyenneté, l’emploi, l’écologie, l’éducation, etc.
Le MJS est une Organisation de Jeunesse agréée et subsidiée par la Fédération Wallonie-Bruxelles.
Actif au sein de l’Action Commune Socialiste aux côtés du PS, de la FGTB, de Solidaris, des Faucons
Rouges et d’autres organisations, le MJS est une structure indépendante qui travaille pour et avec des
jeunes âgés entre 16 et 35 ans.


FONCTION
Le/la détaché(e) pédagogique assure ses fonctions sous la responsabilité du coordinateur et des
instances dirigeantes.
Il/elle développe des outils pédagogiques, d’information et d’animation conformes aux finalités de
l’association.
Il/elle veille à former à une Citoyenneté Responsable, Active, Critique et Solidaire (CRACS).
Il/elle coordonne à la réflexion pédagogique de l’association et il/elle assure une harmonisation de ses
actions avec celles des autres membres de l’équipe de travail.
Il/elle assure la mise en place de la structure et des moyens nécessaires à la réalisation des projets
portés par les jeunes.
Il/elle évalue les résultats des projets menés pour réajuster les méthodes.


MISSIONS ET TÂCHES
➢Travailler avec l’équipe du national sur la conception d’animations, de dispositifs didactiques et
l’évaluation de la démarche pédagogique ;
➢Concevoir et mener des animations d’éducation en lien avec les objectifs suivis par le Mouvement ;
➢Construire des outils et fiches pédagogiques à destination des jeunes ;
➢Organiser les débats pour la plateforme Apprentis-Citoyens, et former les jeunes participants tant
sur le fond que sur la forme ;
➢Participer à l’organisation d’événements en lien avec les objectifs du Mouvement ( colloque,
congrès, voyage, etc.) ;
➢Accompagner les jeunes dans leur réflexion sur l’éducation à la politique ;
➢Assurer la gestion administrative des projets portés par les jeunes, ainsi que des obligations vis-àvis de la Fédération Wallonie-Bruxelles.


COMPÉTENCES REQUISES
➢Présenter de fortes aptitudes à la communication interne et externe;
➢Être dynamique, autonome et créatif ;
➢Parfaite maîtrise orale et écrite de la langue française ;
➢Bonne maîtrise des outils de rédaction informatique (Office, réseaux sociaux, etc.) ;
➢Capacité à rédiger des documents, des synthèses critiques de réunions et de les exposer ;
➢Capacité de travailler en équipe ;
➢Faire preuve d’initiative ;
➢Avoir le sens de l’organisation ;
➢Connaître le secteur de la Jeunesse et les missions du Mouvement des Jeunes Socialistes ;
➢Être capable de concevoir et de réaliser des projets ;
Nous demandons un intérêt marqué pour la politique et le secteur de la jeunesse.


ATOUTS
➢Permis de conduire (B) et véhicule ;
➢Connaissances linguistiques : Anglais Néerlandais/ … ;
➢Expériences probantes dans le secteur associatif (ASBL) ;
➢Être nommé(e) à temps plein dans l’enseignement ;
➢Avoir une expérience professionnelle ou bénévole dans la famille politique socialiste.


STATUT
Pendant toute la durée du détachement, l’enseignant conserve, sans changement, son salaire et sa
progression de carrière tel que s’il était resté dans ses activités habituelles, soit l’ancienneté et le
poste au sein du P.O.
Vous devez avoir l’accord du Pouvoir Organisateur de son école pour pouvoir être détaché(e). Cet
accord est à obtenir nécessairement avant le 1 er mai 2022;


OFFRE
➢Contrat de 3 ans renouvelable 5 fois ;
➢38h/semaine ;
➢Un cadre de travail jeune et dynamique dans un secteur passionnant qu’est l’univers de la jeunesse
et de la politique ;
➢Une fonction épanouissante avec la possibilité de développement personnel, notamment via des
formations ;
➢Travail dans une équipe multidisciplinaire.


CONDITIONS DE TRAVAIL
➢Lieu de prestation situé idéalement au centre de Bruxelles ;
➢Remboursement à 100% des frais de transport « domicile/travail » (en transports en commun) ;
➢1 ou 2 jours de télétravail par semaine, avec frais de télétravail ;
➢20 jours ouvrables de vacances annuelles ;


CANDIDATURE
➢Remise des candidatures au plus tard le 15 avril 2022;
L’introduction de votre candidature doit être composée d’une lettre de motivation et d’un
curriculum vitae complet et actualisé au format PDF. Elle devra être envoyée à l’attention de
Madame Anaïs Geudens, Présidente, par mail à presidence@jeunes-socialistes.be avec pour objet
« Offre d’emploi détaché pédagogique MJS ».
➢Sélection sur base de la lettre de motivation et de votre curriculum vitae. Seul(e)s les candidat(e)s
qui répondent le mieux aux exigences de la fonction seront convié(e)s à l’entretien oral qui se
déroulera durant la semaine du 18 au 22 avril ;
➢Entrée en service : 29 août 2022 ;
Ce sont vos qualités et vos compétences que nous recherchons indépendamment de votre âge, votre
sexe, ou votre origine.


CONTACT ET RENSEIGNEMENTS
Téléphone : 0474.82.22.94 – Courriel : coordination@jeunes-socialistes.be

OPPRESSION DES PALESTINIENS PAR LE RÉGIME ISRAELIEN : AMNESTY INTERNATIONAL QUALIFIE LA SITUATION DE CRIME CONTRE L’HUMANITÉ D’APARTHEID !

OPPRESSION DES PALESTINIENS PAR LE RÉGIME ISRAELIEN : AMNESTY INTERNATIONAL QUALIFIE LA SITUATION DE CRIME CONTRE L’HUMANITÉ D’APARTHEID !

Il est temps d’adopter des sanctions claires pour que cessent les atrocités commises envers le peuple palestinien ! Il est temps que TOUS les partis de Belgique s’unissent pour condamner d’une seule et unique voix cette politique barbare qui n’a pas sa place au 21e siècle !

Nous soutenons activement les propos énoncés dans le rapport accablant publié ce lundi par Amnesty International sur l’oppression des Palestiniens en Israël. Ce rapport dénonce un  « régime d’apartheid » mis en place par le régime Israélien et témoigne des discriminations quotidiennes que subissent les palestinien.ne.s : restrictions draconiennes des déplacements et détentions administratives abusives pour les citoyen.ne.s, ou encore tortures et homicides vis-à-vis des opposant.e.s politiques. Amnesty n’hésite ainsi pas à accuser Israël de « crimes contre l’humanité ».

Amnesty International, au travers de ce rapport, appelle tous les États et les institutions compétentes à exercer la compétence universelle afin de traduire en justice les personnes responsables de crimes d’apartheid.

Communiqué du MJS au sujet de la situation au Burkina Faso

Communiqué du MJS au sujet de la situation au Burkina Faso

COMMUNIQUE DU MOUVEMENT DES JEUNES SOCIALISTES (MJS) 

COUP D’ETAT MILITAIRE AU BURKINA FASO – LES JEUNES SOCIALISTES ENCOURAGENT AU RETOUR DE L’ORDRE CONSTITUTIONNEL 

Depuis 2015, le Burkina Faso était sous la Présidence du Président Roch Marc Christian KABORE, du parti membre de l’Internationale Socialiste (IS), le Mouvement du Peuple pour le progrès (MPP). 

La situation sécuritaire catastrophique de la sous-région sahélienne, dont le Burkina Faso n’a pas été épargné, a servi de prétexte pour permettre à un groupe militaire de réaliser un coup d’Etat le 24 janvier dernier. 

L’Afrique de l’Ouest était une région composée majoritairement de pays formellement démocratiques et où la politique civile multipartite constitutionnelle était devenue la norme. Mais en l’espace de 18 mois, le Mali, la Guinée, en maintenant le Burkina Faso rentrent dans la liste des pays commandés par l’armée. 

Au Burkina Faso, les putschistes ont installé au pouvoir le Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR) dont la première déclaration a été la confiscation du pouvoir du Président élu, la dissolution du Gouvernement et de l’Assemblée Nationale ainsi que la suspension de la Constitution. 

En tant que jeunesse socialiste défendant fermement les principes démocratiques, cette banalisation de la prise de pouvoir par les armes nous choque profondément. Nous pensons que le coup d’Etat du 24 janvier, représente un recul démocratique pour le Burkina Faso et met en péril des années de travail des Burkinabés en faveur de la démocratie, des droits humains, des libertés. Rien ne justifie que la démocratie soit confisquée par des groupes armés. 

Les socialistes défendent des principes de Justice, d’Égalité et de Solidarité internationale. C’est à travers ces combats communs que les jeunes socialistes burkinabés et belges entretiennent des relations étroites depuis 2017. C’est pourquoi, nous exprimons notre solidarité à nos camarades burkinabés, et tout particulièrement aux jeunes de l’Union Nationale des Jeunes du MPP (UNJS-MPP). Nous encourageons nos camarades à ne pas baisser les bras et continuer à militer pour la paix, dans un Etat de droit solide, respectant les libertés fondamentales et encourageant justice sociale. 

Ensemble pour un monde meilleur et juste. 

Le Mouvement des Jeunes Socialistes – Belgique