FICHE INFO – ROBOTISATION – UBERISATION

L’UBÉRISATION, DE QUOI S’AGIT-IL?

Le terme « ubérisation » est apparu en 2014 avec la start-up californienne « Uber » qui met en relation, via une application mobile, des particuliers souhaitant se déplacer avec des chauffeurs. Cette économie de plateforme s’appuie sur le développement des nouvelles technologies et suppriment les intermédiaires classiques. Aujourd’hui ce terme «ubérisation» s’étend à d’autres secteurs d’activités…

Retrouve la suite dans notre fiche info : Fiche info Ubérisation

FICHE INFO – ROBOTISATION – TRANSHUMANISME

Le transhumanisme ? De quoi parle-t-on ?

Le transhumanisme est un mouvement interdisciplinaire qui prône le développement des sciences et des techniques pour surpasser les limites biologiques de l’être humain. Il cherche à accroître les possibilités techniques pour que les gens vivent plus longtemps et en meilleure santé tout en augmentant leurs capacités intellectuelles, physiques et émotionnelles.

Ce mouvement repose sur le progrès de la médecine, de la technologie, de l’informatique, de la robotique et de tout ce qui peut s’apparenter aux sciences et à l’intelligence artificielle. En effet, les recherches se multiplient dans de nombreux domaines pour améliorer les conditions de l’Homme, qu’il s’agisse de faire marcher une personne paralysée avec des prothèses animées via un processeur, ou encore stimuler le cerveau pour lutter contre la maladie de Parkinson.

Le transhumanisme ne date pas d’hier ! Reprenons les propos d’un internaute : « Dès que l’humain s’est emparé d’une pierre ou d’un bâton pour faire face à son environnement, il est sorti de l’état de nature ».

Retrouve la suite dans notre fiche info : Fiche info Transhumanisme

FICHE INFO – ROBOTISATION – NOUVELLES TENDANCES, JOBS DU FUTUR VRAIMENT COOL !

Jobs du futur vraiment cool !

La révolution technologique NBIC est en marche et les idées révolutionnaires sont bien présentes. Face à cette évolution, des nouveaux métiers apparaissent et remplaceront ceux qui disparaîtront. En plus de l’avènement de ces nouveaux emplois du futur, la société, tout entière, se transforme. Tenez-vous prêts, la ville du futur est à nos portes!

Retrouve la suite dans notre fiche info : Fiche info robotisation 2

FICHE INFO – ROBOTISATION, ENSEMBLE INVENTONS DEMAIN!

Contexte actuel

Constamment connectés, nous sommes tous concernés par la digitalisation. Les prothèses médicales, les smartphones, les cartes à puce, les contrôles à distance, les jeux en ligne, la numérisation sont autant d’exemples de l’utilisation de la technologie dans notre vie quotidienne. La robotisation promet de belles perspectives d’avenir pour le bien-être de l’individu. Pourtant, elle va toucher l’ensemble des secteurs d’activités. Face à la rapidité du développement des nouvelles technologies et des outils numériques, les entreprises doivent davantage se tenir informées des nouveautés pour acquérir de meilleures compétences et rester compétitives. Demain, ce ne seront pas que les métiers les moins qualifiés qui seront touchés mais également les métiers relatifs à la médecine, la comptabilité, aux assurances, etc. Le monde du travail va connaître un véritable bouleversement.

Retrouve la suite dans notre fiche info : Fiche info robotisation

FICHE INFO – « Licences d’exportations d’armes vers l’Arabie Saoudite »: Sujet tabou?

Introduction : En quelques mots, quelques chiffres et quelques dates

Selon les derniers chiffres compilés par l’Union Européenne, et datant de 2016, c’est la France qui se retrouve outrageusement en première position. Le Royaume Uni, l’Allemagne, l’Italie, la Bulgarie et l’Espagne suivent loin derrière.

Si on descend d’un cran, dans les pays qui ont un niveau d’exportation dit « moyen », on trouve la Belgique, la Pologne, la Roumanie et la République Tchèque. Enfin, certains pays exportent peu ou à peine comme les Pays-Bas, le Portugal ou le Danemark.

En 2016, le gouvernement wallon a répondu favorablement à 1438 demandes de licences d’exportations vers 66 pays pour un montant total de 453 millions d’euros, dont 33,54 millions vers l’Arabie Saoudite.

A savoir : En 2014 et 2015, la France dominait déjà en termes d’exportations d’armes vers l’Arabie Saoudite, suivie par la Belgique, l’Allemagne et l’Italie.

Retrouve la suite dans notre fiche info : Fiche info armes

error: Content is protected !!