CARTE BLANCHE – Urgence climatique

Pour le climat, « Soyons réalistes, exigeons l’impossible ! » *

CB Climat

La COP24 (24ème Conférence of the parties) débutera ce lundi 3 décembre en Pologne. Le Mouvement des Jeunes Socialistes réitère son engagement de lutte contre le réchauffement climatique et revendique instamment un soutien financier réel envers les pays émergents par un financement-climat.

L’urgence climatique nous demande d’agir !

Nous aimerions dormir et nous réveiller en pensant que tout cela n’était qu’un cauchemar et que d’autres trouveront la solution pour nous, mais cela n’est pas aussi facile. Le dérèglement climatique nous pousse à agir urgemment afin d’endiguer ce phénomène alarmant de réchauffement climatique. Nous vivons des heures sombres et graves ! Actuellement, être jeune âgé de 16 à 35 ans, conduit à ne pas connaître dans quel monde nous vivrons demain. La planète est unique, et non, ce n’est pas une pièce interchangeable ! Certains des actes quotidiens que nous posons sont irréversibles. Aujourd’hui plus qu’hier, nous croyons que nous seuls pouvons changer les choses et renverser la tendance au niveau national et au niveau international.

La COP24, c’est demain !

L’Accord de Paris (COP21), signé par plusieurs pays dont la Belgique, a permis une prise de position ambitieuse, contraignante et équitable en vue de réduire de 80 à 95% les émissions globales de gaz à effet de serre (GES) à l’horizon de 2050 par rapport à 1990. A l’instar de ce constat, nous revendiquons que la Belgique devrait se joindre aux Pays-Bas pour demander à l’Union Européenne la diminution de 55% des émissions de GES pour 2030. Lors de la COP24 qui se déroulera du 3 au 14 décembre à Katowice, en Pologne, plus de 193 pays se réuniront pour discuter d’une « transition juste » pour notre avenir et celui de la génération future. Cette réunion aboutira à des engagements internationaux portant sur les réchauffements climatiques et le développement durable. Lesdits engagements internationaux signés collectivement feront office de recommandations dont chaque État devra s’acquitter individuellement au niveau national.

La réalité que nous vivons…

Les inondations répétées, la pollution de l’air, la dégradation de la biodiversité, la raréfaction de l’eau et la surexploitation des ressources naturelles nous appellent vivement à un changement urgent de nos modes de vie. Face aux défis environnementaux, nous ne sommes pas logés à la même enseigne au Nord comme Sud, les personnes vulnérables comme les nantis, et les personnes âgées comme les plus jeunes. Aujourd’hui, il nous semble que les défis environnementaux ont un lien avéré avec les défis sociaux. En considération de ces éléments, nous revendiquons une garantie d’accès à l’énergie pour tous, en mettant en place un mécanisme de contrôle des prix d’énergie par une consultation citoyenne. Les personnes vulnérables subissent de plein fouet les conséquences désastreuses de la dégradation de l’environnement.

En conclusion, le Mouvement des Jeunes Socialistes rappelle son engagement en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique et le soutien financier envers les pays émergents par un financement climat. Nous croyons résolument qu’il faut agir d’urgence en se mobilisant activement à sensibiliser la population à la problématique climatique. Par exemple, en participant à la marche pour le climat ce dimanche 2 décembre à Bruxelles. De plus, nous revendiquons une action politique d’envergure et coordonnée à tous les niveaux de pouvoir, visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 55% à l’horizon 2030. Nous revendiquons également une garantie à l’accès à l’énergie pour tous en ayant un mécanisme de contrôle des prix d’énergie. En 2050, peut-être que vous n’y serez pas, mais pensez à la génération future. Quel monde allez-vous leur léguer ? Il ne suffit pas de changer un système par un autre ou une technologie par une autre, nous devons réformer le système dans son ensemble afin de permettre à la génération future d’avoir un avenir. Arrêtons de réagir et commençons par agir ! Lutter pour une justice climatique est une bataille qui permet à toutes les autres d’être possibles !

*citation de Che Guevara

Grégoire Kabasele
Secrétaire Politique

 

CARTE BLANCHE – Gilets jaunes : les jeunes socialistes solidaires.

Gilets jaunes : les jeunes socialistes solidaires.

http://jeunes-socialistes.be/wp-content/uploads/2018/11/Carte-blanche.pdf

Le mouvement des gilets jaunes interpelle et marque les esprits. Les personnes qui s’impliquent dans ce mouvement contre la hausse du prix du carburant expriment une colère légitime. Une grande partie de la population ne parvient plus à joindre les deux bouts. Outre le prix des carburants, c’est la stagnation des salaires qui mine le pouvoir d’achat des classes moyennes et populaires. Le gouvernement MR-NVA de Charles Michel en porte la responsabilité avec ses mesures anti-travailleurs telles que le saut d’index. Nous, jeunes socialistes, luttons contre les inégalités sociales et nous exprimons notre solidarité avec les personnes qui sont de plus en plus durement touchées par la pauvreté et la précarité.

Les taxes et les impôts sont nécessaires au financement des services rendus par l’État. Chacun doit contribuer de manière équitable à notre société. Or les classes moyennes et populaires supportent un fardeau bien trop lourd tandis que les plus fortunés et les grandes multinationales se dérobent à leurs responsabilités. Les plus fortunés et le grand capital doivent davantage être mis à contribution. La lutte contre la fraude fiscale doit enfin devenir la priorité en matière fiscale.

Les jeunes socialistes soutiennent les actions pacifiques (barrages filtrants et port du gilet jaune) qui contribuent à sensibiliser la population. Nous ne cautionnons par contre pas les dégâts causés aux biens publics et privés et condamnons les menaces et les violences. La liberté de la presse et le travail de nos forces de l’ordre doivent être respectés. La sécurité de tous doit être une priorité lors des manifestations. Nous soutenons les initiatives visant à dénoncer les injustices et nous tenons à réaffirmer l’importance de l’action commune avec les syndicats qui se mobilisent aussi actuellement pour défendre nos droits.

Les jeunes socialistes défendent l’écosocialisme visant une transition écologique et un développement durable accessible à toutes les bourses. Les énergies fossiles doivent pouvoir être remplacées progressivement par des énergies renouvelables et les efforts nécessaires doivent être portés à tous les niveaux de pouvoir. Ce n’est cependant pas uniquement aux couches populaires et moyennes de payer l’addition de cette transition écologique, au risque de ne jamais avoir le soutien nécessaire à sa réalisation.

Thomas Beaujean, Président du MJS Binche

 

error: Content is protected !!