Les actualités .

Les actualités

9 nov

CP – Il est l’heure de l’égalité pour tous !

NON AUX EXIGENCES DE MAGGIE DE BLOCK CONCERNANT LE DON DE SANG DES HOMOSEXUELS !


LES JEUNES SOCIALISTES DÉNONCENT L’HYPOCRISIE PRÉSENTE DANS LA NOTE DE POLITIQUE GÉNÉRALE, NOTAMMENT EN MATIÈRE DU DON DE SANG POUR LES HOMOSEXUELS. ILS APPELLENT À METTRE FIN À LA STIGMATISATION D’UNE COMMUNAUTÉ ET DEMANDE À LA MINISTRE FÉDÉRALE DE LA SANTÉ DE VÉRITABLES AVANCÉES SOCIALES AFIN DE GARANTIR L’ÉGALITÉ ENTRE TOUS !


Les Jeunes Socialistes ont pris connaissances des critères choisis par la Ministre fédérale de la Santé, Maggie DE BLOCK (Open VLD), exigeant des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) dont celui de respecter 1 an d’abstinence avant de pouvoir donner son sang.


Pourtant, tout avait bien commencé lorsque en mai dernier, les Jeunes Socialistes s’étaient réjouis de la volonté de la Ministre fédérale de la Santé, Maggie DE BLOCK (Open VLD) d’abroger l’exclusion à vie des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) du don de sang.


Mais les propos tenus par Maggie DE BLOCK, et repris dans sa note de politique générale vont à l’encontre des revendications des associations LGBT ainsi que des attentes des jeunes homosexuels. Maxime Felon, Président des Jeunes socialistes, dénonce « par cette volonté de s’inscrire dans cette orientation politique, la Ministre fédérale de la Santé impose un choix aux HSH, celui de soit s’aimer et de vivre son amour ou alors celui de sauver des vies en donnant son sang » avant de rajouter « il faut arrêter cette hypocrisie de dire « on va abolir » pour en pratique maintenir cette exclusion ».


Les Jeunes Socialistes s’interrogent également de savoir si à la Belgian Pride, les libéraux pourront afficher le slogan « Kiss me, i’m liberal »…


Aussi, nous demandons à Madame DE BLOCK, doctoresse de profession, de mettre sa connaissance du terrain à profit de ses politiques médicales car pour rappel de nombreux HSH cachent leur orientation afin de pouvoir remplir ce devoir civique qu’est de faire un don de sang.


En conclusion, nous demandons à la Ministre fédérale de la Santé de revoir sa copie pour les homosexuels en redéfinissant les critères d’exclusions afin de qu’ils soient centrés sur les pratiques et non sur l’orientation sexuelle.

Dès lors, nous souhaitons que les nouveaux critères d’exclusion soient :
• Nouveau(elle) partenaire ;
• Partenaires multiples ;
• Rapports tarifés ;
• Rapports non protégés.

 

Samuel Moiny | Secrétaire politique des Jeunes Socialistes
Maxime Felon | Président des Jeunes socialistes