Les actualités .

Les actualités

31 oct

CP: CETA, un grand pas mais restons vigilant

Les Jeunes Socialistes tiennent à féliciter les Gouvernements et Parlements de Wallonie, de la région de Bruxelles-Capitale et de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour avoir tenu tête face aux pressions européennes et canadiennes ainsi qu’à la vigilance de la société civile qui a manifesté ses inquiétudes en premier lieu. Merci à vous pour avoir obtenu, par vos blocages, de nouvelles garanties de protection des citoyens, des consommateurs, des producteurs, des Etats et de leur souveraineté contre les multinationales.


Nous appelons donc à la vigilance, l’accord  intra-belge sur le traité donne la possibilité aux entités fédérées belges de ne pas laisser la Belgique ratifier le traité à la suite de la période de mise en oeuvre provisoire. Toutes les demandes n’ont pas été satisfaites à l’heure actuelle (notamment en matière d’agriculture, évasion fiscale, plan PME, ...) et nous appelons de vive voix nos élus à ne pas plier le moment venu. Particulièrement maintenant que des voix se sont fait entendre pour appeler au contournement de la démocratie et des parlements isolés dans le « NON » (déclaration de M. Verhofstadt et De Gucht).


Sans revenir en détail sur les acquis de ce nouvel accord, les Jeunes Socialistes saluent de manière générale la démarche démocratique du Parlement de Wallonie, unanimement reconnu comme le Parlement s’étant penché le plus longtemps (et le plus en profondeur) sur la problématique du CETA.


Cet exercice démocratique représente la plus grande victoire de ces dernières semaines ; le sursaut wallon, largement soutenu par les citoyens, met le holà aux négociations du TTIP  de manière durable.
Mieux encore, il a envoyé un signal fort à l’Union Européenne : l’Europe ne doit pas être un outil des multinationales, l’Europe ne doit pas être le chantre de la globalisation de l’économie et de la libéralisation à outrance. Demain, les États européens seront, nous l’espérons, plus attentifs à ces traités de libre-échange ourdis en silence par les pontes européens du néo-libéralisme et de la dérégulation. Une chose est sûre, la Wallonie et Bruxelles, eux, seront bel et bien attentifs, tout comme des millions de citoyens à travers l’Europe.

Samuel Moiny | Secrétaire politique des Jeunes Socialistes
Maxime Felon | Président des Jeunes socialistes