Ce 22 août, c’est le jour du dépassement de la Terre

Cette date symbolique est calculée par l’ONG américaine Global Footprint Network pour nous sensibiliser aux enjeux climatiques et à la question de notre empreinte écologique.

Concrètement, cela implique que l’humanité est censée avoir consommé l’ensemble des ressources naturelles que la Terre peut produire ou régénérer pour une période d’un an. À partir de ce 22 août, nous vivrons ainsi à crédit, en puisant donc toujours plus dans les réserves non renouvelables de notre planète. Ce processus est irréversible et laisse une marque ! Nous consommons comme si nous avions 1,6 planète à notre disposition ! Depuis les années 1970, les choses s’accélèrent et chaque année, l’humanité vit à crédit !

Certes, ce calcul est imparfait, il ne représente pas une vérité scientifique absolue mais il a l’avantage de nous faire prendre conscience de l’urgence climatique et environnementale dans laquelle nous vivons.

Petite note positive, notre empreinte écologique a diminué de 9,3% en 2020, en grande partie grâce au confinement que nous avons subi suite à la pandémie. Les émissions de CO2 et les abattages forestiers ont eux aussi diminué cette année (de 14,5% et 8,4%) grâce à diverses mesures, mais ce n’est pas suffisant.

Le Mouvement des Jeunes Socialistes est pleinement conscient de ces enjeux majeurs et nous devons réagir. Nous appelons de nos vœux à ce que le Gouvernement fédéral qui va, nous l’espérons, se former bientôt, prenne des mesures fortes pour la relance économique et pour la relance environnementale. Il n’est plus possible d’ignorer l’urgence climatique et la nécessité d’une politique durable et sociale. C’est pourquoi l’écosocialisme est plus que jamais à l’ordre du jour et est la solution d’avenir pour un lendemain pour vert et plus juste ! 

error: Content is protected !!